Projet Delage V12 Labourdette

Conception et refabrication des vitrages « Vutotal » d’une auto mythique.

Delage Labourdette D12 vue arrière
Delage D12 Labourdette profil vitrage Vutotal refabrication conforme à l'original par Classic Glass.
Retroconception de la Delage D12 Labourdette par l'Association Les Amis de Delage et l'ENSAM.

Une auto mythique

Cette voiture unique fut construite en 1937, pour disparaître peu de temps après suite à un accident. L’ancien élève de l’Ecole des Arts et Métiers Louis Delâge souhaitait une auto de course à conduite intérieure. Il pensait qu’elle pourrait devenir le prototype d’une voiture de série: la première GT en quelque sorte ! Il confia sa ligne profilée, avec l’aileron arrière caractéristique, à l’ingénieur et aérodynamicien Jean Andreau, et sa construction au prestigieux carrossier Jean-Henri Labourdette. Enfin, le puissant V12, quant à lui, fut l’oeuvre d’un autre « gadzarts »: Henri Lory.

« Vutotal », commme son nom l’indique

Labourdette retint Le procédé « Vutotal », breveté en 1936 par Joseph Vigroux, pour donner le maximum de visibilité panoramique aux occupants. Il élimine en effet les montants de pare-brise, imposant ainsi aux glaces galbées une fonction de soutien structurel du toit ! De ce fait, elles étaient particulièrement épaisses (12 mm, soit environ le double de la cote habituelle), et fixées à la carrosserie et au pavillon de toit par des boulons. Enfin, afin d’assurer l’étanchéité, le bord postérieur de chaque vitre recouvrait légèrement le bord antérieur de celle qui suivait.

Une aventure humaine et technique

L’association Les Amis de Delage a lancé cet ambitieux projet de reconstruction à partir de presque rien. Des plans, une maquette de soufflerie en bois, quelques photos, quelques pièces mécaniques collectées au fil du temps… Pour se donner toutes les chances de réussir cette aventure humaine et technique, l’association s’est assurée du soutien des élèves ingénieurs de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM), ainsi que de plusieurs spécialistes industriels, dont Classic Glass pour le vitrage. Il s’agit de concevoir et de numériser tous les composants de l’auto, puis de les fabriquer, avant de les assembler, pour redonner vie au mythe. Objectif 2023, circuit de Monthléry, là même où la Delage V12 Labourdette originelle fit ses premiers tours de roues, presque 90 ans plus tôt…

Pour en savoir plus sur ce projet

Delage D12 Vutotal

Delage D12 Vutotal

Comme à l’origine.

%d blogueurs aiment cette page :